Formalités d’entreprise : interview de Gérard Robeau, fondateur de statutsonline.com

Monsieur Robeau,
Bonjour.

Que s’est’il passé depuis la conclusion de votre partenariat avec entreprise-facile en 2007 ?
Notre partenariat avec Entreprise-facile s’est beaucoup développé par des interconnexions de nos produits respectifs et par des échanges d’idées très prometteurs pour l’avenir de nos structures. A titre d’exemple, l’outil d’un business-plan en ligne améliore le service pour le créateur d’entreprise et permet de familiariser l’internaute à la dématérialisation des formalités gérées par statutsonline.com.

Où en êtes-vous dans la totale dématérialisation des formalités ?
J’ai le plaisir de vous informer qu’un accord vient d’être finalisé avec infogreffe qui a décidé de nous ouvrir ses structures pour permettre le paiement direct par carte bancaire des frais de greffe et l’envoi de l’ensemble du dossier de création par voie électronique. Il reste à mettre les bases de données en relation, ce qui ne devrait pas prendre trop de temps.

Dans combien de temps pensez-vous que cette avancée majeure sera mise en place ?
Au plus tard le 31 décembre 2008.

Au niveau gouvernemental, nous savons que vous avez oeuvré pour la simplification des formalités. Pouvez-vous nous donner des indications sur vos interventions ?
Depuis l’an 2000, date à laquelle j’ai démarré le projet www.statutsonline.com, je suis entré en contact avec un grand nombre d’administration (Ministère des TPE-PME, Ministère des finances, du budget, APCE, ACFCI, Greffes) où j’ai toujours eu un accueil très chaleureux en présentant le progiciel. Mais l’administration est une machine très lourde avec ses codes, ses procédures et son inertie opposée à la prise de décision rapide d’une entreprise privée.
Néanmoins, j’ai été amené à participer à des groupes de travail sur l’élaboration de textes législatifs sur la dématérialisation et à des ateliers de réflexion sur l’amélioration des relations entre l’administration et le particulier.

L’administration reste-t-elle inactive face aux problèmes de simplification ?
Non, bien au contraire, certains Ministres sous le gouvernement précédent avaient bien nettoyé devant leur porte et ceux actuellement en charge de notre pays grâce à la volonté de notre Président Nicolas Sarkozy, du Premier Ministre François Fillion et de leurs conseillers, ont une idée pragmatique du problème. Ca avance et ça avance très vite. Un travail en profondeur a été réalisé par Clarisse Reille, chargée de mission auprès d’Eric Besson, d’Hervé Novelli et autres, et son rapport intitulé « La complexité, un mal sournois qui ronge notre économie » chiffre en dizaines de milliards les économies réalisables.

Monsieur Robeau, je vous remercie de votre enthousiasme et de toutes ces précisions.

Le site www.statutsonline.com permet à l’internaute, quelle que soit l’heure et l’endroit dans le monde où il se trouve, d’effectuer la saisie en ligne des données de son d’entreprise et de générer l’ensemble des documents nécessaires à son immatriculation y compris les statuts et le postage par voie électronique au registre du commerce et des sociétés.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derniers articles

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.