La vie des entrepreneurs : Interview de Stéphane Trollet

Stéphane Trollet est gérant d'une entreprise familiale, créée il y a plus de 100 ans, et spécialisée dans le courtage en assurance. Découvrez que reprendre une activité existante n'est pas forcément plus simple que de créer. Stéphane Trollet nous fait partager les étapes de sa vie d'entrepreneur et donne quelques conseils pour bien assuré son entreprise.

1) Vous êtes dirigeant d'une cabinet de courtage en assurance créé il y a plus de 100 ans par un de vos aïeuls. Comment accède t-on à une telle longévité qui laisse rêveur de nombreux créateurs ? Y a t-il des secrets pour réussir et durer ?

Je ne pense pas qu’il y ait un gène de l’assurance dans ma famille, mais simplement une volonté et un plaisir de perpétuer un métier qui a largement influencé l’histoire familiale. Etant jeune, je suis « tombé dans la marmite de l’assurance », et suivais souvent mon père chez des clients ; j’ai rapidement su que ce métier me plaisait. J’ai donc tout naturellement orienté mes études et mes investissements dans cette direction et adapté ce métier aux nouvelles technologies.

Seul pour réussir et durer : De nos jours, la grande majorité des chefs d’entreprise interrogés souhaitent, avant leur retraite, revendre leur entreprise avec un maximum de bénéfices. Ce n’est pas mon cas. J’espère que mon fils ou ma fille pourront reprendre la suite.

Autre impératif : s’adapter, évoluer, anticiper rapidement la concurrence. Rester motivé.

2) En tant qu'entrepreneur, quelles sont les étapes que vous avez dû franchir ? Eprouvez-vous, encore, parfois des doutes ? Quelles questions vous posez-vous ?

Les étapes à franchir sont nombreuses pour reprendre une entreprise familiale. Les relations « père-fils » sont extrêmement difficiles à gérer. Le regard des anciens clients et fournisseurs : vous devez doublement faire vos preuves avant de ne plus être considéré comme un « fils à papa ».

L’investissement financier est lourd : racheter l’ensemble des parts de la société m’a valu la vente de mon appartement et des emprunts importants. Pas de droit à l’erreur possible.

Tout entrepreneur doit avoir des doutes pour garder sa motivation et rester compétitif face à la concurrence. Cette remise en question permanente est salutaire tant qu’elle n’est pas paralysante. Je me pose principalement des questions sur la stratégie d’évolution de mon entreprise, et sur son positionnement face à la concurrence.

3) Quelle est l'importance d'être bien assurer pour une entreprise ? Quels sont les risques les plus fréquemment courus par les entreprises ? Quelles conséquences majeures pour les entreprises qui sont mal assurées ? Comment être sûr que son entreprise est bien protégée ? Quelles précautions prendre en matière d'assurance ? Quelles sont les questions à se poser quand on veut s'assurer ?

Pour toute création, les entrepreneurs se doivent de souscrire quelques assurances indispensables à la pérennité de l’entreprise. En effet, l'exercice d’une activité comporte des risques (incendie, dégâts des eaux, vol, responsabilité civile, accident, décès du chef d’entreprise)

Trois types de contrat d’assurance permettent de protéger l’entreprise, et d’assurer la continuité de l’activité professionnelle en toutes circonstances.

a-les assurances multirisques professionnelles proposent d’assurer les biens et les outils de production afin de permettre de reprendre l’activité après un sinistre. Elles permettent également de compenser les pertes liées au ralentissement ou la cessation d’activité durant la remise en état des outils de production. Ainsi par exemple, à la suite d’un incendie, l’entreprise doit ralentir ou stopper son activité pour remettre ses outils de production en état : une assurance multirisque professionnelle interviendra pour indemniser l’outil de production (bâtiment, ordinateur) mais aussi la perte d’exploitation (baisse de la marge brute consécutive au sinistre).

b-Les assurances responsabilité civile exploitation et professionnelles permettent de faire face à la responsabilité de l’entreprise dans le cadre de son activité : mauvais conseil, produit défectueux, accident corporel, atteinte à l’environnement … Certaines clauses garantissent le remboursement des frais et des pertes si vous êtes contraint de retirer des produits du marché.

c-La réussite dépend aussi et souvent de l’engagement des équipes. Il est donc indispensable de protéger l’investissement humain et de prendre les garanties nécessaires en cas d’invalidité, de décès, retraite d’un collaborateur essentiel. C’est pourquoi les assurances prévoyance, santé, retraite, chômage du dirigeant sont indispensables et participent à la réussite d’une entreprise.

Le courtier d’assurances est le lien entre les compagnies d’assurances et l’entrepreneur. Son expertise lui permet de conseiller et d’adapter les garanties d’assurance à chaque cas particulier.

Et vous, êtes vous bien assuré ? Si vous souhaitez faire une demande d'assurance professionnelle, rendez-vous sur votre Bureau Virtuel, ouvrez votre compte, et dans la fonction « direction » complétez le formulaire.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derniers articles

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.