Interview de Grégoire Leclercq, président de la Fédération des Auto-Entrepreneurs

Bonjour, vous êtes depuis 2009, le président de la Fédération de Auto-Entrepreneurs : comment est née cette Fédération ?

La Fédération des Auto-Entrepreneurs est née de la rencontre de deux phénomènes : la volonté de plusieurs auto-entrepreneurs d’agir ensemble pour mettre en commun les bonnes pratiques, et l’émergence de besoins nouveaux créés par ce régime. C’est ainsi que la structure est née, par des entrepreneurs, pour des entrepreneurs.

 

Pourquoi avez-vous souhaité créer et vous engager au sein de cette Fédération, autour du sujet de l'auto-entrepreneuriat ?

Je sentais dès les premiers mois que cette idée novatrice allait conquérir les Français : pas de soucis donc pour son succès. Mais il fallait faire attention aux besoins et aux attentes de tous ces créateurs d’activité, entrepreneurs bien particuliers puisque souvent appelés à se lancer par simplicité, par envie d’exercer une passion, par besoin de revenu complémentaire. Les accompagner de façon réactive, en utilisant les nouvelles technologies et les réseaux semblait à l’époque un défi intéressant : il est relevé !

 

Quelle est la vocation de la Fédération des Auto-Entrepreneurs ?

  • Rassembler, défendre et fédérer les auto-entrepreneurs de France
  • Apporter une information fiable et labélisée, une formation individuelle ou collective, des services d’accompagnement et de coaching, des conférences, des recommandations de produits aux membres
  • Apporter une légitimité et une reconnaissance nationales aux auto-entrepreneurs en activant des leviers de communication adaptés et à la hauteur des enjeux, des débats, des polémiques.
  • Sensibiliser à l’entrepreneuriat notamment un public de jeunes, d’étudiants, de femmes, de seniors, de personnes issues de quartiers sensibles, de personnes handicapées pour que chacun puisse passer de l’idée à la mise en œuvre d’un projet.

 

Quels sont les projets concrets que vous souhaitez mettre en place et/ou les thèmes de travail  pour 2010 ?

  • Informer : on a tous besoin d’informations, croisées, recroisées, confirmées par des professionnels. Il importe de se renseigner AVANT de passer à l’action, en préparant son projet, en s’informant tant sur le contenu (finances, étude de marché, tendance du secteur, plan de communication) que sur le contenant (statut juridique, démarches administratives) : nous allons compléter encore notre base de fiches pratiques et de conseils.
  • Protéger : les arnaques sont courantes sur le marché. Paiement de l’inscription, paiement de conseils faux, inscriptions sur des annuaires, adhésions à des organismes hors la loi : nous continuons à veiller et à défendre les auto-entrepreneurs.
  • Animer le réseau : la solitude du créateur est son pire ennemi ! Seul, on peut faire beaucoup, même énormément ! Mais la gestion du temps doit aussi compter et la recherche de partenaires, de fournisseurs, de contacts et de prospects se fait plus vite et plus efficacement en réseau : nous développons encore 20 clubs départementaux de plus d’ici la fin de l’année 2010.
  • Proposer un service plus complet : c’est à la fois l’aide pour s’équiper (rappelons que l’on ne déduit pas les charges) et l’aide pour trouver des missions. Ces services sont rassemblés dans la centrale d’achats et nous allons y apporter des améliorations.

 

Comment la Fédération accompagne t-elle les auto-entrepreneurs au quotidien ? Quels services offre t-elle ?

Ils ont été mentionnés : il s’agit d’apporter des éléments de référence, fiables et contrôlés, pour fournir au créateur, novice ou averti, de l’information de qualité, de la formation agréée et qualifiante, des outils de gestion (comptables en particuliers), des missions dans un cadre légal précis (de vraies missions de prestations proposées par des entreprises), des outils d’équipement (nos partenaires nous y aident en référençant les meilleurs produits, adaptés en terme de fonctionnalité et de prix).

 

La Fédération c'est une dimension nationale, mais aussi locale : comment est-elle présente à proximité des auto-entrepreneurs ?

Les Clubs départementaux d’auto-entrepreneurs sont nos représentants locaux : ils sont garants d’une relation de proximité et d’une bonne connaissance des problématiques de terrain. Ils ont pour objectif de mener un travail de fond, plus personnalisé avec les créateurs, qui s’inscrit dans la durée. Nous fournissons les outils techniques et administratifs, l’aide à la communication et déclinons localement les partenariats nationaux avec les grandes institutions.

 

Comment devenir membre de la  Fédération de Auto-Entrepreneurs ?

On y entre par adhésion annuelle, qui permet de suivre de manière régulière les réunions et conférences organisées, de rencontrer de nombreux autres créateurs ou chefs d’entreprise, de tisser un réseau local professionnel. Cette adhésion, conjointe à celle de la Fédération, permet aussi d’assister aux événements nationaux, ou régionaux, de type conférences, colloques, formations et salons.

 

Où vous retrouver ?

Sur notre site : http://www.federation-auto-entrepreneur.fr

Tous nos prochains événements sont en ligne sur la rubrique Agenda.

 

Pour conclure, La Fédération de Auto-Entrepreneurs devient partenaire de l'application gestion-auto-entrepreneur.com, pouvez vous en dire un mot ?

Le partenariat que nous tissons avec gestion-auto-entrepreneur.com est un partenariat qui entre dans cette logique d’accompagnement. Le créateur, quel qu’il soit, doit se doter d’outils de gestion pertinents. Une application en mode SAAS (à distance) peut dans de nombreux cas se révéler utile (accessibilité améliorée). C’est surtout le meilleur moyen d’optimiser son temps (qu’il est dur de trouver du temps quand on entreprend !) et le sérieux de sa gestion (une déclaration trimestrielle, ça va plus vite à réaliser quand chaque facture est déjà comptabilisée comme encaissée et que la somme est mise à jour automatiquement).

Pour être de bons professionnels, soyons AUSSI des professionnels de la gestion !

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derniers articles

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.