Interview de Charles Dilasser, organisateur du concours Starteeup et Co-Founder de Teezily

Vous lancez un premier concours à destination des startups : de quoi s'agit-il ?

Lancé par la société Teezily, le concours #STARTEEUP est un concours collaboratif inédit et innovant qui permet aux startups de communiquer et de vendre gratuitement des tee shirts aux couleurs du projet qu'elles portent.

Il ne repose pas sur l'attribution d'une dotation par un jury, après avoir étudié vos prévisions financières, votre business model ou l'équipe qui dirige la société mais sur la solidarité qui existe entre les jeunes sociétés innovantes qui entendent transformer leur secteur d'activité.

Le concours #Starteeup révolutionne les concours car ce sont toutes les sociétés participantes, qui en vendant des tee shirts, vont alimenter la dotation pour la startup qui aura su faire le plus de communication autour de sa vente et vendre le plus de tee shirts. Teezily offrira également 1 EURO par tee shirt vendu par chaque startup participante.

A la différence de nombreux concours, le concours #Starteeup est gratuit, rapide et efficace et gagnant pour tous ses participants. Nous l'organisons en partenariat avec France Digitale, Maddyness et Anaxago.

Comment vous est venue cette idée originale ?

Nous avons constaté que de nombreux concours existaient actuellement en France. Ils font intervenir des comités de sélection souvent très chronophages pour des dirigeants de sociétés innovantes qui n'ont pas toujours le temps pour remplir les formulaires d'inscription. Le temps et l'argent sont à mon sens les deux poumons d'une startup. Nous avons réfléchi à cette idée de concours inédit pour leur permettre d'obtenir un financement rapidement tout en communiquant sur leur activité auprès du grand public sans perdre de temps. 

 

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derniers articles

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.