La vie des entrepreneurs : Interview de Denis Brulé

Denis Brulé, et son associé Cédric Deltheil, sont les fondateurs de flokoon.com, nouveau standard d'interface dédiée à l'exploration des catalogues des sites Internet. A l'occasion du lancement de leur site en version alpha, il nous présente leur projet et vous invite à expérimenter la découverte musicale selon flokoon.

1/ Comment et quand vous est venue l’envie d’entreprendre ?

C’est lors de mon mastère à HEC Entrepreneurs que j’ai attrapé le virus de l’entrepreneuriat. Flokoon.com est né de réflexions engagées pendant la thèse professionnelle qui sanctionne la fin de ce cursus. J’ai travaillé sur les conséquences de la révolution numérique sur la diversité de la création musicale. J’ai beaucoup échangé avec Cédric Deltheil à cette période sur ce point, car nous sommes 2 guitaristes passionnés. C’est donc tout naturellement qu’il m’a rejoint quand j’ai décidé de donner de l’ampleur au projet. Au total, il m’aura fallu 2 ans pour me décider à me jeter à l’eau !

2/ En quelques mots, quel est le concept de votre projet de création d’entreprise ? A quelle phase en êtes vous ? Quelles seront les prochaines étapes ?

Nous proposons aux internautes un nouveau standard d’interface, à l’image des Google Maps pour les plans, pour explorer les catalogues artistiques de leurs sites favoris. Nous avons aujourd’hui une version alpha disponible en ligne, grâce à laquelle vous pouvez découvrir de nouveaux horizons musicaux. D’ailleurs, si vous souhaitez rejoindre notre communauté de testeurs, n’hésitez pas à nous demander une invitation sur le site ! Notre prochaine échéance est l’intégration des vidéos Youtube, puis la sortie du service en version publique. Viendra ensuite l’intégration de nouvelles données, comme les photos, pour proposer une offre cohérente dans l’univers du loisir. La location de l’interface en B2B est aussi à l’étude.

3/ Pourquoi avoir décidé dès le départ de développer le projet à 2 ?

Pour développer un tel projet, de multiples compétences sont nécessaires, que je ne pouvais réunir seul. Il m’a donc semblé naturel de m’entourer de Cédric, dont le profil est plus technique que le mien. Je pensais alors réunir une équipe complémentaire. Dans la pratique, nous avons constaté notre penchant à nous concentrer sur la partie technique du projet, aux dépends d’autres facteurs clés de succès comme le développement commercial. Il nous a donc fallu répartir clairement l’ensemble des tâches. C’est la principale difficulté que nous avons rencontrée.

4/ Quelles difficultés rencontrez-vous dans le cadre du développement de votre projet ? Quels moyens avez-vous dû mettre en oeuvre pour les résoudre ?

En amont, il nous a été difficile d’identifier un positionnement clair dans un environnement qui évolue à la vitesse de l’éclair. Ensuite, il nous a fallu éviter le piège classique des start-ups web, celui de la monétisation, en définissant un modèle d’affaires réaliste. Le plus difficile maintenant est de susciter l’adhésion autour du projet, aussi bien auprès des utilisateurs, que des partenaires commerciaux et financiers. Face à ces difficultés, notre solution consiste à nous entourer de personnes expérimentées, susceptibles de nous prodiguer des conseils éclairés, et de nous pointer nos incohérences.

5/ Qu’avez-vous découvert sur le développement de projet, que vous n’aviez pas pris en compte, pas imaginé ou sous-estimé en vous lançant dans l’aventure ?

Nous avons sous-estimé 3 facteurs :

  • le temps. Le domaine des Nouvelles Technologies est très volatil. Sous la pression des grands du secteur, les innovations d’un jour sont très rapidement dépassées. Il faut donc prêter la plus grande attention à ne pas rater les fenêtres d’opportunité.
  • les hommes. Savoir identifier les compétences manquantes à l’équipe est un facteur clé de succès. De même, il est nécessaire de répartir clairement les tâches pour faire jouer les synergies. Cela permet aussi d’éviter les tensions.
  • le cadre. Dissocier l’environnement privé de l’environnement de travail est une nécessité pour atteindre un équilibre, et respecter ses proches. C’est pourquoi l’une de nos préoccupations premières a été de trouver des locaux. Ensuite, le fonctionnement du cadre de travail doit être totalement défini : horaires, emploi du temps, objectifs.

6/ Vous êtes accompagnés dans le développement de votre projet. Que vous apporte cette aide ?

En effet, nous avons la chance d’être accompagnés par 2 incubateurs :

  • Agoranov nous permet d’accéder à des formations de qualité en matière de création d’entreprise, ainsi qu’à un réseau de jeunes pousses dans le domaine des Nouvelles Technologies. Nous bénéficions également du soutien administratif de l’incubateur dans les démarches auprès de structures publiques comme Oséo.
  • L’Ecole Centrale nous apporte un soutien logistique. C’est là que nous sommes installés. L’offre de l’incubateur comprend aussi le suivi par 2 entrepreneurs expérimentés. Sans leur aide, nous n’en serions pas là aujourd’hui ! Ils sont particulièrement efficaces pour nous confronter à nos contradictions sur le plan stratégique et notre manque de réalisme dans l’exécution. Ils jouent également le rôle d’aiguilleurs vers des contacts clés. Bref, ils nous font bénéficier de leur expérience sur tous les axes de la création d’entreprise, ce qui est pour nous un véritable accélérateur !

7/ Selon vous, quelles compétences faut-il pour entreprendre ?

Plus que de compétences, c’est de traits de caractère qu’il faut pour entreprendre : réalisme, opiniâtreté, opportunisme. Evidemment, une sacré dose de motivation est nécessaire, sans quoi les difficultés paraitront vite insurmontables.

8/ De manière générale, quels conseils donneriez-vous à un créateur qui souhaite lancer son activité ?

Il est nécessaire de constituer une équipe d’associés solide, de s’entourer de personnes expérimentées, de se constituer un large réseau, de définir un positionnement clair, de déléguer quand c’est nécessaire, de penser monétisation dès le début.

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email

Derniers articles

Ce site Web utilise des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site Web.